Catégories

Citation au hasard

Le voyage est un retour vers l’essentiel.

— Proverbe tibétain

Jean Beliveau : est-ce que ce nom vous parle ?

Lundi 14 Décembre 2009 :

Ce matin, on procède au grand nettoyage, les draps sont lavés, les vêtements, les vitres côté intérieur sont également frottées et lavées, et il y en avait du monde aplatit sur ces pauvres carreaux, des mouches, des moustiques, des cafards à ailes et autres insectes qui nous ont gênés à un moment ou à un autre. Les carreaux côté extérieur y passeront également, quelques restes de sauterelles y étaient encore accrochés.
Après avoir rendu notre maisonnette belle comme un camper-van propre, on passe au ravitaillement, on fait quelques courses pour remplir notre frigo qui commence à être vide. Au passage, je me pèse, encore 3kg de perdus, au total ça fera 10kg de moins depuis le début du voyage.

On se met en route, on roule toujours vers l’est, de temps à autre on se prend une sauterelle dans le pare-brise tout propre, mais on est loin de l’invasion de la veille.

On parcourt des kilomètres et des kilomètres et vers 18h, on arrive à l’entrée d’un village, Richmond, un homme à pieds pousse un chariot, l’homme et le chariot sont tout sales, un SDF local ? On le dépasse, soudain il me semble avoir vu un drapeau canadien accroché à son chariot…tiens…
Nous, nous cherchons une station service, on tourne en rond dans la petite ville et on la trouve enfin. En y arrivant, on voit notre SDF local qui vient juste d’arriver lui aussi à la station service. Oui, c’est bien un drapeau canadien. L’homme est recouvert de mouches, il a les cheveux hirsutes, une barbe de 15 jours et des vêtements horriblement sales. Il nous salue, on lui répond et il nous demande d’où l’on vient. – De France. – Hé ! Moi, je suis du Canada, Montréal !
Il parle français, je m’approche (c’est incroyable le nombre de mouches qu’il transporte sur son dos).
Alors cet homme se prénomme Jean et il fait un tour du monde…à pieds…depuis 9 ans !!!!!!! Ça fait 9 ans qu’il a quitté Montréal pour aller à New York à pieds puis parcourir l’Amérique Latine et du Sud, Europe, Afrique, Asie, Australie.
Il lui reste 2 ans avant de rentrer à la maison.
Cela fait 9 ans qu’il n’a pas remis les pieds chez lui.

Son site : www.wwwalk.org
A ce jour, il a parcouru 64 000 km, il en est à sa 54ème paire de chaussures et son 4ème chariot.
A Montréal, il était chef d’entreprise, son entreprise ayant des difficultés, elle a été fermée puis il a eu un coup de déprime…une grosse dépression en fait. Pour remonter la pente, il s’est mis au sport, la course à pieds. Un jour qu’il courait, il s’est demandé combien de temps il mettrait pour aller à pieds à New York. C’est de là que lui est venue l’idée de faire le tour du monde à pieds. Il a fait ses calculs, cela lui prendrait 11 ans à faire tout le tour.
Le projet a muri durant 8 mois, sans en parler ni à son épouse ni à personne de son entourage. Trois semaines et demie avant son départ, il l’a annoncé à sa famille. Le jour de son départ, la famille et les amis sont venus à Montréal pour lui dire au-revoir et il est parti, avec 4000$ en poche (3000€).
Il vit un peu de ce que les gens qu’il rencontre lui donnent, t-shirt, casquette, pantalon, tout ce qu’il porte aujourd’hui vient des personnes qui lui ont donné un petit coup de pouce. Son épouse lui met à disposition une petite somme d’argent tous les mois. Son budget est loin d’être du même gabarit que le nôtre, qui n’est déjà pas énorme, il est bien bien bien inférieur, il dort souvent à la belle étoile.
Son chariot est une poussette pour joggeur, il en a acheté une première, puis l’entreprise qui les fabrique lui en fourni gratuitement chaque fois qu’il en a besoin. Elles lui sont envoyées à l’ambassade canadienne du pays où il se trouve.
En Corée, la générosité des gens a été à son comble, les gens rencontrés lui ont fait faire un mini reportage sur son périple puis pour le soutenir financièrement l’ont rémunéré 1000$.

Cela fait 9 jours qu’il n’a pas pu se laver. En Australie les distances entre les villes sont énormes, il est donc difficile de trouver ce qui est nécessaire…quand on est à pieds. Il a un budget de 100$/mois pour le logis….
Alors, nous décidons de nous arrêter dans cette petite ville et nous lui offrons une chambre avec électricité dans l’unique camping de la ville. Nous, nous prenons un emplacement pour notre van.
Pour le dîner, nous l’invitons à manger chez nous dès qu’il aura pris sa douche.

Il nous raconte plein de choses, on s’est bien amusé.

Une fois par an et pendant 1 mois, son épouse prend l’avion et le rejoint là où il se trouve dans le monde.
Son périple lui a fait rencontrer des milliers de gens qui l’ont soutenu de toutes sortes de manières, en l’hébergeant, en lui payant un billet d’avion, en lui servant un bon repas, en marchant un peu avec lui ou tout simplement en lui faisant coucou sur le pas de leur porte lorsqu’il passe.
ATTENTION les français du Sud de la France !!! Vous n’êtes pas assez accueillants ! Il a eu du mal avec vous. Aussi surprenant que cela puisse l’être il a reçu beaucoup plus de soutien dans le Nord et à Paris !!
Vive les Parigots !!

4 comments to Jean Beliveau : est-ce que ce nom vous parle ?

  • la madre

    Un tour du monde quelqu’il soit, c’est forcément des rencontres et des histoires. Vous vivez dans le grand luxe à côté de Mr Jean, c’est vraiment courageux de partir ainsi dans de telles conditions…Combien a-t-il fait de km à pied, c’est assez fou comme défi.
    Il y avait un gars de télé qui faisait des gags qui s’appelait aussi Beliveau et qui était également canadien je crois. C’est peut être un nom courant là-bas ou un parent.

    • Dounia

      il a parcouru 64 000km !
      Il a battu le recordman américain qui avait parcouru 61 000km.

      Pour les gags, il nous en a parlé, on lui fait la blague de temps en temps.
      En tous cas, c’est quelqu’un de très intéressant, il ne pare pas exclusivement de son voyage mais aussi de politique, de culture et il rigole bien.
      On est vraiment content d’avoir fait cette rencontre.

  • ouah dis donc sacré voyage et caractère pour plaquer tout du jour au lendemain pratiquement et partir “à pieds” pour le tour du monde

    je reconnais bien là votre generosité 🙂

    je file jeter un oeil sur son site

  • le padre

    C’est tout simplement BIEN ce que vous avez fait pour Mr Jean et une expérience de plus à votre actif.