Catégories

Citation au hasard

Le plus beau voyage est celui que l’on n’a pas encore fait.

— Loïck Peyron

Osaka, premiers aperçus de la vie niponne

Osaka, première étape de notre périple nippon, ne mérite pas de prime abord que l’on s’y arrête mais pour le Japon, nous avons décidé de limiter les hôtels et les “déménagements” (c’est que l’on commence un peu à fatiguer…). Ainsi, nous voyagerons surtout en étoile à partir de nos quatre villes étapes (pour mémoire et dans l’ordre, Osaka, Hiroshima, Kyoto et Tokyo). Ici à Osaka, nous sommes dans un hôtel “traditionnel” avec futons sur tatamis… mmm… c’est particulier mais pas désagréable sauf qu’une fois les futons déroulés, y a plus beaucoup de place pour circuler dans la chambre… dans l’idée, nous devrions les rouler tous les matins pour faire de la place mais on a la flemme… 🙂 Aussi, à chaque fois que l’on entre dans la chambre, nous devons nous déchausser pour chausser les chaussons afin de monter sur les tatamis. Aussi, à chaque fois que l’on va aux toilettes ou à la douche, nous devrions changer de chaussons, ne pas utiliser les chaussons de la chambre dans les salles d’eau et vice versa… pfff… c’est chiant fastidieux…

Après les “lits”, un petit mot concernant les toilettes… alors on a le choix entre les toilettes “Japanese style”, ça ressemble un peu à la version turc sauf qu’il n’y a pas d’emplacement clair pour les pieds et que du coup on ne sait pas trop dans quel sens on doit se positionner, perso j’accroche pas. L’autre option, beaucoup plus conventionnelle pour nous, les “Western style” qui ressemblent à s’y méprendre aux nôtres. La différence, la télécommande qui les accompagne, une vraie console de jeu… lunette chauffante, option bidet, émission sonore pour couvrir les bruits dérangeants, émission désodorisante pour couvrir les odeurs gênantes, etc. bref… tout est fait pour que vous vous y sentiez bien… et du coup, les japonais ont l’air d’apprécier de s’éterniser sur le trône… 🙂
Bon comme tout n’est jamais tout rose, il arrive aussi d’avoir des toilettes sans papier… alors j’ai pas tout compris au principe mais pour ma part bah je change de toilettes sachant qu’on en trouve vraiment partout très facilement…
Bon je suis pas fan de tout mais la lunette chauffante, durant les longues soirées d’hiver, ça pourrait être agréable chez nous aussi 🙂
Tant qu’à être dans les sanitaires, parlons un peu des douches… je ne sais pas comment c’est chez les particuliers mais dans les hôtels, il y a presque tout le temps un bain chaud public (onsen) dont les japonais raffolent. Un genre de petite piscine pas très profonde, très chaude dans laquelle il faut rentrer nu comme un vers une fois propre et bien rincé. Alors bon euh… là aussi je suis pas trop fan… le bain chaud public en maillot oui, le bain chaud tout nu privé oui mais le bain chaud tout nu et public bof c’est pas mon truc :/ Bon à la base je devais parler des douches… alors c’est un peu comme chez Formule1, ce sont des cabines toute intégrée et un peu à la manière des WC, certaines ont une télécommande dont on évite de se servir afin de ne pas finir ébouillanté ou congelé…

Après ces observations sur les facilités nippones, notre visite d’Osaka…

La première journée fût consacrée en grande partie à rechercher de l’argent frais car on n’avait plus grand chose sur nous… et là, bah ça n’a pas été si simple (bah oui sinon on y aurait pas passé la journée :))… on s’aventure dans une première banque, puis une autre et encore une autre et à chaque fois les mêmes problèmes. Déjà pour se faire comprendre et comprendre en retour, ouille ouille ouille… le japonais qui parle anglais avec un accent japonais, c’est quelque chose ! 😀 Une fois qu’on a réussi à se faire comprendre, on s’entend dire qu’on ne peut pas retirer d’argent avec nos cartes internationales dans cette banque… Dur dur, je me voyais déjà renouveler l’expérience Western Union… mais heureusement, la quatrième banque fût la bonne et nous avons pu récupérer des liquidités. Ça s’est fait. Ensuite, nous nous sommes baladés dans les commerces… alors là, c’est tout simplement honteux, c’est le paradis ici pour les amoureux d’informatique/électronique/robotique et/ou mangas et/ou modélisme… ralala, il ne ferait pas bon pour mon portefeuille que je vive ici moi…
On n’a pas de magasin équivalent en France et c’est bien regrettable, imaginez des centres commerciaux sur x étages dédiés à l’informatique (Surcouf à côté ferait office de supérette de quartier..) ou au modélisme… 🙁

Quand est venue l’heure de manger, pas de problème pour trouver des restaurants, il y en a vraiment partout, souvent des petites gargotes qui ne paient pas de mine mais qui doivent faire de bonnes choses car elles sont souvent pleines aux heures de repas. Alors là, pour résoudre le problème de compréhension, devant la plupart des restaurants, les plats sont présentés non pas sous forme de photos mais sous forme de copies plastiques de ce que l’on retrouvera dans notre assiette (ce qui aide vraiment, sinon c’est carrément la loterie :D). En général, les restaurants sont surtout fréquentés par des hommes… tous célibataires ? ou alors les femmes japonaises et la cuisine font deux ? Je ne sais pas mais ce qui est sûr, c’est que les japonais aime les bols de nouilles ou de riz agrémentés de tout et n’importe quoi et qu’ils avalent en deux temps, trois mouvements (de baguettes) et hop au suivant, ça traine pas.

Bon avec ça, je n’ai pas beaucoup parler d’Osaka en soit… bah c’est tout simplement parce qu’il n’y a rien de bien “particulier” à y voir, nous avons surtout rayonné autour de la ville comme vous avez pu le voir dans l’article traitant d’Himeji & Nara.

2 comments to Osaka, premiers aperçus de la vie niponne

  • madre

    Retour au dépaysement en ce mois de septembre 2010 (mieux vaut tard que jamais!!!), c’est bien sympa. Un petit voyage au Japon avec un bon guide ne me déplairait pas!! je pense

    • le padre

      Yep, c’est vrai et on en parle comme de beaucoup d’autres destinations pour agrémenter notre retraite effective depuis cette fin d’été. Le Japon? la Jordanie? ce sont 2 destinations qui ne se comparent pas et que nous voudrions bien voir se réaliser. Difficile de faire un choix surtout quand on fait un retour sur image : l’Australie, la N.Z, l’Amérique du Sud …….