Catégories

Citation au hasard

Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas.

— Lao-Tseu

Fini le Japon, retour à la maison… (sans passer par la case prison…)

Voilà c’est fini… les sentiments sont mitigés, d’un côté, heureux de rentrer à la maison, de se poser, de revoir la famille, les amis, tout ça… mais d’un autre côté, triste que ça se finisse, envie de poursuivre cette aventure… mais bon tout a une fin et de toute façon, nous en aurons très bien profité et nous n’avons plus les moyens de poursuivre (nous nous serons bien essayé dans un Pachinko mais sans succès)…

Donc nous voilà partis de notre dernier hôtel avec nos fardeaux, nous sommes chargés comme des bourriques. Notre petit diable acheté à Buenos-Aires nous a complètement lâché dans le train vers l’aéroport et il restera au Japon (il nous aura quand même bien rendu service). Au final moi qui avait peur d’être en retard par rapport à l’avion, nous sommes arrivés largement en avance. En effet, je ne sais pas pourquoi l’heure que j’avais en tête n’était pas la bonne mais heureusement elle était en avance par rapport à la bonne heure et non l’inverse 🙂

Après avoir dépensé nos derniers Yens, nous voilà dans l’avion direction Londres. Enfin arrivés à Londres Eathrow après un long voyage et quelques films, j’ai bien failli finir au poste quand, après le passage au scanner, le douanier m’a fait vider un sac dans lequel se trouvait des souvenirs du Japon. “Mais que cherche t-il donc !?!”… J’ai eu beau y réfléchir sur l’instant, aucun idée… il n’y avait rien que des figurines et autres babioles souvenirs, rien de méchant… surtout qu’on ne m’a pas chercher de poux en quittant le Japon… Au final, l’objet du délit était une étoile de Ninja que je m’étais achetée en souvenir… et qui est à priori considérée comme “arme blanche” au Royaume-Uni et que l’on a donc pas le droit d’importer ni de détenir. Super… Là, le douanier m’a laissé le choix (enfin si on veut), soit je lui laissais mon étoile, soit il appelait la Police pour que je règle ça directement avec eux 🙁 Bon bah, c’était pas après 7 mois de voyage sans soucis que j’allais prendre le risque de finir au poste hein… donc bon j’ai lâchement abandonner mon étoile de Ninja au douanier non sans maugréer que ce n’était pas avec ça que je ferai beaucoup de mal… m’enfin… (après l’histoire du coupe-ongle laissé à Roissy lors de notre voyage à Berlin, c’est la 2nde fois que j’abandonne quelque chose dans un aéroport…). Après ce triste épisode, nous passerons la nuit (pas mémorable) à Heathrow avant de prendre, le lendemain matin, la navette direction Lutton. Lutton, d’où nous devons prendre un vol EasyJet vers Paris… et là, c’est le drame !.. Nous avons complètement zappé que nous n’avions droit qu’à un seul bagage en soute plus un seul bagage à main par personne… aïe aïe aïe.. autant niveau bagage en soute pas de soucis mais niveau bagages à main, nous en avons pas loin de 3 par personne… ça craint ! 🙂
Du coup et heureusement là aussi que l’on était en avance, on s’est isolé dans un coin de l’aéroport pour vider tous nos sacs et éliminer le trop plein qui pouvait être abandonné ici, au revoir gel douche, etc. et c’est après un certain temps voir un temps certain que nous avons enfin finalement réussi à tout faire tenir dans nos 2 sacs à dos et 2 bagages à main non sans mal et non sans blinder nos poches et autres bananes et avec nos 2-3 vestes sur le dos pour rentrer dans les clous… dur exercice… mais c’est passé et nous sommes bien arrivés à Paris comme prévu où un petit comité d’accueil nous attendait. Bizarre de se retrouver chez nous après tout ce temps mais heureux quand même de rentrer avec la tête pleine de souvenirs mémorables. Voilà, on l’a fait. Maintenant, il va falloir reprendre une vie plus “standard”…

5 comments to Fini le Japon, retour à la maison… (sans passer par la case prison…)

  • madre

    Alors tu n’as même pas mis la photo de votre arrivée à Roissy!!!
    On sent que Dounia avait besoin de récupérer….elle n’est pas bavarde sur cette fin de périple. Elle nous avait fait apprécier ses talents de conteur et ça manque un peu!!!

  • le padre

    Ah! sans revenir sur mon commentaire précédent et d’après ce que tu dis, je crois que je me suis quand même planté sur la définition du pachinko.

    Je rejoins la Madre et suis un peu frustré sur le manque de commentaires de la part de Dounia car, et c’est vrai, elle nous avait aussi habitué à ses talents de conteuse.

    Et bien oui, ta mère a raison, on a fait de très belles photos le jour de votre retour aussi bien à Roissy qu’à Puteaux. Il n’est d’ailleurs pas trop tard pour en mettre une ou deux sur cet article car les retrouvailles font quand même partie de votre périple.

  • le padre

    Mis à part quelques retouches, les 2 classeurs sont remplis de tous vos souvenirs écrits et en photos. Je voudrais y ajouter, sous la forme d’un dialogue, tout ce que nous avons pu échanger par mail (oui, j’ai tout conservé dans ma boîte mail) car, ça aussi, ça fait partie des souvenirs de voyage. Il me vient à l’esprit, comme ça, pèle-mèle : l’affaire de la Westerm-Union entre Le Chili et l’Argentine, le changement de mon imprimante, le paiement du pv en australie, les changements d’heure loupés et transports ratés, la fameuse épopée de la panne de batterie en australie, le stress de Maryjo quand elle était en attente de nouvelles, etc, etc ……… Un peu de délai est requis mais pour Noël, ce devrait être terminé.

  • Maryjo

    super j’avais pas vu ces derniers articles

    Mr LEPAGE vous nous montrerez tout ça quand ce sera fini ?